ÉTUDE 1: La perception subjective, une demi-force?

Qu’est-ce qu’une perception subjective?

vitruve
L’Homme de Vitruve (ou le proporzioni del corpo umano secondo Vitruvio en italien, les proportions du corps humain selon Vitruve) est un célèbre dessin annoté, réalisé vers 1490 à la plume, encre et lavis sur papier, par le peintre florentin Léonard de Vinci (1452-1519), d’après une étude de l’important traité d’architecture antique De architectura (au sujet de l’architecture) rédigé en -15 par l’architecte ingénieur romain Vitruve (v-90-v-15), et dédié à l’empereur romain Auguste.

En étudiant ce que peut être la perception subjective, celle-ci ne se présente-t-elle pas comme la première étape de vie à toute individualité? S’il existe deux côtés à un miroir, la subjectivité des êtres humains peut-elle proposée qu’une seule nature d’esprit, unique, au commencement de toute vie?

vitruves(2)
Les introverti(e)s, les extraverti(e)s, une réalité chirale dans le genre humain, où selon Asuni l’être humain serait doté d’un psychique formé d’une seule demi-force polarisée, depuis l’intérieur de la bi-dimension cosmique, le faisant verser soit dans une introversion de lui-même, soit une extraversion, l’enrôlant dans une mutation provoquée par l’espace/temps, à des états continuellement changeants et un déséquilibre chronique dont l’issue est la mort.

D’après les recherches menées par Asuni et publiées ici sur son site web, nous verrons que l’esprit humain, tel qu’on le conçoit à l’intérieur de soi, c’est-à-dire à l’intérieur d’un être humain «normal», peut davantage se définir comme un centre mental élémentaire précaire et polarisé, c’est-à-dire dans un état non-immuable, et donc, non-achevé.

Ainsi, un individu, à sa naissance, est doté de l’une ou l’autre polarité. À proprement parler, à ce stade où il existe une polarité à l’intérieur de l’individu, aucun ne s’est encore former un esprit stable et unifié.

De manière générale, chez l’être humain, ce qui devrait être une constitution stable et mature – que l’on devrait pouvoir appeler un esprit – n’est en réalité nulle autre chose qu’un psychique embryonnaire, informe, faible et continuellement changeant, tributaire d’une condition polarisée, non-durable. Cette condition polarisée, éphémère, est ce qui le mène inévitablement à une fin. Cette condition inachevée, dite normale, de l’être humain est une condition de «mortel».

DANS LE GENRE HUMAIN, DEUX(2) PERCEPTIONS CHIRALES
À UNE(1) SEULE ET MÊME RÉALITÉ UNIVERSELLE

Dans le genre humain, les hommes et les femmes se distinguent en deux groupes psychiques polarisés, comme suit:

  • Les extraverti(e)s
  • Les introverti(e)s

En psychologie, les termes «introversion» et «extraversion» furent proposés par C. G. Jung dans son ouvrage Types Psychologiques (1921) pour distinguer deux types d’attitudes observables chez les individus, selon leur tendance à être poussé vers soit les objets externes (les autres, le monde extérieur), soit leur propre intériorité (soi-même, le monde intérieur).

«L’extraversion et l’introversion sont les deux pentes glissantes sur l’océan de la Voie lactée.» ~ asuni

Copyright © 2020 Pistis Editions | Conditions d’utilisation | Politique de confidentialité | Terms of Use | Privacy policy.